Mot-clé - support

Fil des billets - Fil des commentaires

Samedi, juin 15 2013

Réparation d’une attache rapide de caméra Drift

Encore une petite réparation en vidéo. J’ai une attache rapide de caméra dont les clips en plastique sont cassés.

Voilà une petite vidéo du remplacement de ces pièces de plastique par des morceaux de… lame de scie à métaux. Je crois que la réparation est plus solide que l’original !

Mercredi, décembre 19 2012

Support DIY pour caméra USB de chez Adafruit

Adafruit vend une petite webcam USB à utiliser comme outil d’inspection pour vérifier ses soudures, lire les inscriptions sur les composants, ou s’amuser avec les enfants… C’est une sorte de microscope USB low cost mais qui donne néanmoins de très bon résultats, pour peu que l’on arrive à faire la mise au point correctement. En effet, celle-ci est manuelle et dépend de la distance lentille / objet et du niveau de grossissement. Une fois le grossissement choisit, il faut approcher / éloigner le microscope pour avoir une image nette. Avec le support de base, c’est quasiment impossible de maintenir une image stable.

Microscope

Microscope

 

D’où l’idée de construire un support réglable !

Les pièces sont modélisées avec openscad puis imprimées sur mon imprimante 3D.

Support modélisé

Support modélisé

 

Fixation basse

Fixation basse

Plaque de contreplaqué 3mm

Plaque de contreplaqué 3mm

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Bras de support

Bras de support

Vis de réglage

Vis de réglage

Fixation sur le support en bois

Fixation sur le support en bois

Réglage de hauteur

Réglage de hauteur

Support

Support

Molette de réglage

Molette de réglage

Molette de réglage

Molette de réglage

 

Les supports hauts et bas sont collés à l’epoxy ( JB weld, quel produit miracle :)

Tests :)

Tests :)

 

L’ensemble des fichiers pour reproduire les pièce est disponible sur Thingiverse.

 

et voici pour finir ce bref article des images à divers niveaux de grossissement.

 

Capteur d'humidité x200

Capteur d’humidité x200

Capteur d'humidité x10

Capteur d’humidité x10

 

Pour l’électronique, le grossissement x10 à x20 est largement suffisant. Au delà, c’est plus pour explorer l’infiniment petit ;)

 

P.S: vous avez vu, mes impressions sont quand même meilleurs qu’avant ! J’ai augmenté la température de l’extrusion de 185° à 220° ! Depuis fini les buses bouchées ou les bulles en cours d’impression.

 

Vendredi, mars 11 2011

Quand la fraiseuse se met à jour

Lorsque j’ai fabriqué ma fraiseuse numérique, il y a certaines pièces, comme le support de DREMEL, qui ont été fabriquées rapidement pour pouvoir être remplacées plus tard.

La machine étant pleinement fonctionnelle, il est temps de l’améliorer en lui fabriquant de nouveaux supports de DREMEL en PEHD. Les 2 pièces à fabriquer présentent des profils simples, on va utiliser QCAD pour les dessiner.

 

A part l’espace intérieur qui a été calculé par rapport au diamètre d’une Dremel série 300, le reste est un peu dessiné au pifomètre. Vous pouvez télécharger le profil DXF ici dremel_mount.dxf

 

Pour mieux se rendre compte de ce que sera l’objet final, j’ai utilisé l’excellent OPENSCAD pour modéliser en 3D les 2 pièces. Ce logiciel permet de charger des profils 2D en DXF pour les « extruder » et les modifier à volonté. Sa particularité, c’est d’utiliser un langage de définition des objets et non une interface graphique pour dessiner. Rebutant au premier abord, c’est finalement génial, on peut modéliser à la volée des changements de taille, de diamètre de perçage par exemple… sans aucun risque d’erreur de placement.

Voici par exemple le fichier de définition de mes supports.

 

module dremel_mount_top ()
{
	difference()
	{
		dxf_linear_extrude(file="DREMEL_MOUNT.dxf",layer="MOUNT_TOP",height=15,center=true,$fn=100);

		rotate([90,0,0])
			{
				// drill left hole
				translate([40,0,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}
				// drill right hole
				translate([-40,0,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}

			}
			// drill hole
		rotate([0,90,0])
			{
				translate([0,38,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}
			}
	}
}

module dremel_mount_bottom ()
{
	difference()
		{
		dxf_linear_extrude(file="DREMEL_MOUNT.dxf",layer="MOUNT_BOTTOM",height=15,center=true,$fn=100);

		rotate([90,0,0])
			{
				// drill left hole
				translate([24,0,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}
				// drill right hole
				translate([-24,0,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}

			}
		// drill hole
		rotate([0,90,0])
			{
				translate([0,22,0])
				{
					cylinder(r=2.5,h=100,center=true);
				}
			}
	}

}

dremel_mount_bottom();
translate([0,0,100])
{
	dremel_mount_top();
}

Et voilà le rendu final dans OpenSCAD

Plutôt réaliste non ?

De plus, le logiciel permettant d’exporter au format STL, vous pouvez imprimer les pièces en 3D si vous disposez d’une Reprap ou d’une MakerBot.

 

Pour usiner mes pièces, il faut transformer le profil en fichier de découpe interprétable par le logiciel EMC, c’est le langage G-CODE. J’ai utilisé l’excellent HeeksCNC pour celà.

 

 

Il est maintenant temps d’envoyer le fichier G-CODE sur la fraiseuse.

Une chute de PEHD de 15 mm est solidement fixée sur la table de fraisage. C’est parti pour une quinzaine de minutes d’usinage.

Le résultat final est à la hauteur de mes espérances

 

Il ne reste plus qu’à usiner la deuxième pièce et à monter le tout sur la machine, à la place de l’ancien système, peu pratique et peu esthétique.

 

Le projet ODCNC continue d’avancer, j’enrichis petit à petit la documentation au fur et à mesure de l’utilisation de la fraiseuse.

Samedi, novembre 28 2009

Fabrication d’un support « tout terrain » pour appareil photo / camescope.

Aujourd’hui, j’ai fabriqué un support « tout-terrain » pour appareil photo compact ou petit camescope afin de pourvoir filmer en attachant l’appareil à un guidon de vélo, un balcon de bateau, une branche ou même un casque. Pour ça j’ai dessiné un petit support comportant une vis centrale pour fixer l’appareil et 4 fentes latérales pour pouvoir y passer des bandes velcro ou des sangles.

Afin d’avoir un support très solide et de petites dimensions, j’ai utilisé du DELRIN, une matière plastique très solide. Pour la vis d’appareil photo, j’en ai récupéré une sur un pied d’appareil photo cassé. Sinon, vous pouvez vous en procurer chez tous les bons photographes. Attention à ne pas utiliser un boulon M6 métrique, les vis pour APN ont un pas anglais…

Un petit coup de Qcad nous donne une petite pièce toute simple. Vous pouvez télécharge le fichier DXF ici.

Qcad

Quelques paramétrages plus loin, le fichier GCODE pour la fraiseuse est prêt. C’est parti pour une bonne heure de fraisage avec une fraise droite 3mm. J’ai réduit volontairement la vitesse de coupe et d’avance pour le pas fondre le plastique, celui-ci étant assez épais (8mm).

La matière première: un bloc de DELRIN noir de 88x38x8.

Support APN - Camescope - 1

Support APN - Camescope - 1

Après de longues minutes de fraisage, me voilà avec une belle pièce.

Support APN - Camescope - 2

Support APN - Camescope - 2

Le centre de la pièce est évidé pour que la tête de la vis puisse s’y loger en entier. Un circlip empêche la vis de tomber une fois en place.

Support APN - Camescope - 3

Support APN - Camescope - 3

Support APN - Camescope - 4

Support APN - Camescope - 4

Vue de derrière.

Support APN - Camescope - 5

Support APN - Camescope - 5

La partie arrière permet de visser fermement l’appareil sur le support. Ensuite elle se replie dans son logement.

Je mettrais l’article à jour dès que j’aurais récupéré des bandes velcro.

[EDIT]

Le test sur un dossier de chaise avec une caméra Kodak Zi8: impec :-)

En place