Dimanche, juillet 10 2016

Une table en acier et bois (Douglas) pour le jardin

Il me restait quelques planches de Douglas après la pose du bardage sur la maison. Pourquoi ne pas en faire une table ?

Je vais faire un cadre en acier mécano soudé avec un dessus en planches de douglas.

L’acier est acheté chez en revendeur pro (Rubion). Le cadre est en 80×40 et les pieds en 60×60. La table fait une dimension de 1800×800. Le coût d’achat est d’environ 100€ d’acier + le bois et la peinture que je possède déjà.

Le cadreLe cadre est soudé avec un petit poste inverter GYS GYSMI 80p (soudure à l’électrode enrobée)

IMG_20160618_161518Les soudures sont meulées et le cadre peint avec une peinture métal pour extérieur. Des bouchons plastiques ferment les pieds en haut et en bas pour éviter la rouille sur les parties non peintes.

IMG_20160706_080649

Voici la fabrication de la table en vidéo:

 

 

 

 

 

Lundi, décembre 1 2008

Robot amusant: le MouseBot

Voici un petit gadget pour amuser les enfants: une souris d’ordinateur transformée en souris… mécanique…

C’est aussi pour moi l’occasion de tester un nouveau média, la diffusion de vidéo. Si ça se passe bien, je compte faire de temps en temps des vidéos sur le démontage ou la modification d’objets courants, un peu comme les modifs faites sur le routeur WL500GP.

Télécharger en MP4

Pour réaliser ce petit robot, j’ai farfouillé dans mon sac de récupération. Il faut:

  • 1 µC ATEMGA8 ou équivalent
  • 1 télémètre à IR sharp
  • 2 condensateurs
  • 1 régulateur LM78L05
  • 1 H-bridge L298
  • 1 pile 9V
  • 2 moteurs DC
  • Une vieille souris à martyriser.
  • 2 LED + 1 résistance de 150 ohms

Voilà, un bon fer à souder, une dremel et un peu de patience… et vous voilà partis. C’est amusant à construire et ça plait beaucoup aux enfants ;-)

J’ai du modifier la configuration du compilateur Arduino pour qu’il supporte mon ATMEGA8 cadencé à 8MHz au lieu de 16 et dont la programmation se fait en SPI et non en série.

Vendredi, août 17 2007

Programmeur AVR parallèle et adaptateur usb / parallèle

Voilà a force de bidouiller, j’ai eu envie de me lancer dans la programmation de µC Atmel ATMEGA. N’ayant pas de beaucoup de compétences en électronique, j’ai décidé de bricoler un programmeur // et de le brancher sur un adaptateur // USB, plus simple pour moi que de réaliser un programmeur USB directement. En plus, j’avais déjà tous les composants sous la main…


DSC00069.JPG

ATTENTION, ce montage ne fonctionne pas avec Windows, il ne marche qu’avec Linux.

La première chose à faire est de récupérer un adaptateur // USB qui soit reconnu sous linux. J’ai récupéré un adaptateur HP contenant le chip USS720.

DSC00070.JPG

Ensuite, il faut le dépouiller de son boitier à l’aide d’une lame de couteau, on peut faire sauter les clips. Ensuite, avec un bon fer à souder, une pompe à dessouder, de la tresse, et de la patience, on dessoude le connecteur centronics inutile par la suite.

Le schéma du programmeur AVR, réalisé avec Eagle, est largement inspiré du site de Mr Tavernier. Je n’ai rien inventé…
avr_prog.png
J’ai soudé tout ca sur une plaque d’essai à bandes. J’ai ensuite repéré les différents pins de l’adaptateur // USB avant de le relier aux pins du programmeur AVR.

DSC00069.JPG

Le voilà dans sa boite.

DSC00071.JPG

Il nous reste à réaliser des modifications dans le noyau linux afin de pouvoir utiliser notre programmeur. En effet, lors du branchement du programmeur, il est détecté comme une imprimante (logique ;-) et le module du noyau USBLP est chargé. Celui ci ne permet pas de créer un port parallèle à accès direct du type /dev/parport0. Heureusement il y a des développeurs qui ont pensé à nous en créant le module uss720.ko qui gère les accès directs au port parallèle de l’adaptateur USB. Seulement voilà, mon adaptateur n’est pas reconnu par le module. Qu’à cela ne tienne, il faut lancer la commande lsusb pour relever les ids de l’adaptateur. Ensuite, installer les sources du noyau puis éditer le fichier uss720.c. Vers la fin du fichier, il y a un tableau des adaptateurs reconnus. Il nous suffit alors d’y ajouter les ids du notre. Après cela, un bon coup de make modules puis une copie du fichier uss720.ko à la place de celui d’origine pour finir par un depmod -ae auront raison de notre problème. Ouf, ca marche nickel ;-)

Comme récompense, il reste à lire le manuel d’uisp ou d’avrdude pour flasher nos µC.