Mot-clé - reflexions

Fil des billets - Fil des commentaires

Lundi, février 25 2013

DIY – Bureau d’électronique sur mesure

Dans les premiers articles que j’écrivais sur ce blog, je vous présentais un labo mobile d’électronique, qui me permettait de tout concentrer dans une petite boite transportable, et surtout de tout replier après usage. Le temps passant, mon activité autour de l’électronique s’est faite de plus en plus marquée, et, logiquement, la place occupée a augmentée de manière exponentielle…. A tel point que le petit labo mobile n’était plus qu’une étagère d’un énorme fatras entassé plus ou moins comme je pouvais (comme me le faisait remarquer un ami, on le voyais même plus sous les fils !). Bref, le waf venait d’en prendre un sérieux coups !
J’ai donc commencé à regarder ce que je pouvais mettre en place comme solution de remplacement et rapidement j’ai constaté que les solutions du commerce ne me convenais pas : la surface au sol que je pouvais me permettre d’occuper était trop limitée pour pouvoir envisager des bureaux de type industriels, et seuls quelques meubles informatiques qui rentraient étaient des meubles d’angle assez mal foutus. Histoire de corser le tout, je ne désespère pas de déménager sous relativement court terme, il fallait donc que ce bureau soit facilement démontable (exit donc ikea et compagnie, il faut qu’il puisse se remonter ensuite !) et surtout qu’il soit modulable, de manière à l’adapter à un nouvel environnement où j’aurais logiquement plus d’espace.

J’étais tombé sur cet article il y a quelques temps, qui m’avais beaucoup inspiré, et j’avais envie de mettre ce concept en pratique, c’était là l’occasion revée.

Le matériel de base

Le matériel de base

Je suis donc partis sur l’idée de construire ce bureau en profilé aluminium. Ce type de montage combine plusieurs avantages : coût assez raisonnable (pour le profilé en tous cas), solidité de la structure, les rainures dans le profilé alu me donnent plein d’idées, démontable et remontable sans soucis, et modulable à l’infini.
Coté équipement, pas besoin d’énormément d’outillage : des profilés alu de 20mm (comme ceux utilisé sur les reprap Prism), des équerres, des écrous, les vis qui vont bien, et une clé BTR. Au passage, comme on peut le voir ci-dessus, j’ai utilisé des écrous un peu spéciaux : ils sont équipés d’une petite bille poussée par un ressort. L’avantage, c’est qu’on peu enquiller l’écrou dans un profilé mis à la verticale, il ne bougera pas, mais on peut le faire glisser simplement pour l’emmener là où l’on veux. Son inconvénient, pas contre, c’est son prix : les écrous à eux seuls représentent quasiment la moitié du coût du bureau :( Bref, si vous voulez une solutions low-cost, vous savez où économiser (mais si vous aimez pas vous prendre la tête, n’hésitez pas, ils sont pour vous)

Vue d'ensemble du bureau

Vue d’ensemble du bureau

Quelques heures de montage plus tard, le bureau est fonctionnel. Le plateau a été usiné à la fraiseuse CNC, avec des emplacements pour les montants, et des trous fraisés pour les vis de fixation, de manière a ne pas avoir de tête de vis qui dépassent (Merci à l’équipe de Ginova pour le coups de main :) )

Après cette présentation rapide, passons directement aux petits bonus !

Support aimanté pour tournevis

Support aimanté pour tournevis

Sur mon labo mobile, un des trucs que je trouvais vraiment pratique, c’était les aimants pour fixer mes tournevis. Je tenais absolument à retrouver ça sur ce bureau, j’ai donc créé une petite pièce en PLA dans laquelle vient se sertir un aimant. La pièce viens s’emmancher dans la rainure du profilé, et peut donc coulisser sur toute la longueur, de manière à ne pas gêner en étant au mauvais endroit au mauvais moment.

Boite de rangement

Boite de rangement

Deuxième bonus : des boîtes de rangement qui s’enfichent dans les profilés. Je peut les positionner où je veux sur la structure, et les faire glisser au besoin. Ca me permet de faire des rangements par type d’activité (CMS, général, etc…) et de ne placer devant moi que celle(s) qui est utile. Ca, je me suis vite rendu compte que ça allais me changer la vie :)
Accessoirement, ça me permet aussi, lors d’un démontage, d’y placer toutes les petites vis et de les retrouver ensuite…

La tablette et les boites de rangement

La tablette et les boites de rangement

Sur la photo du dessus, on peut voir les boites positionnées en mode « rangé », quand je les utilises, elles sont placées face à moi.
Le dernier bonus, c’est la tablette, qui me permet d’afficher les datasheets des composants où les schémas sans avoir besoin de trouver un moyen de caler mon portable à coté du bureau (il prend vraiment trop de place sur le bureau). J’ai prévu de lui réaliser un bras pliant, mais ça sera pour dans un second temps.

Les fichiers STL de mes boites et supports d’aimants :
tarBoite_composants_1.3.STL

 

tarSupport_aimant.STL

 

 

Lundi, juillet 18 2011

Fabrication de circuit imprimé (PCB)

Et oui, ça fait partis des nouveautés : j’ai démarré une activité de fabrication de circuit imprimé ! :)
Bon, c’est pas tout a fait une vraie activité dans le sens où elle est loin de m’occuper à temps plein aujourd’hui, mais voilà, disons qu’il faut bien débuter… d’autant que d’autres surprises viendront….

Pour faire simple, si vous cherchez quelqu’un pour vous sortir quelques prototypes de PCB, je vous ai réalisé une page vous permettant de calculer les coûts et de passer commande. Il n’y a pas de minimum de commande, (ni de maximum, mais bon, pour de grosses séries, autant le dire tout de suite, ça sera moins cher en chine ;) (mais je serais plus réactif pour les délais serrés))

En espérant que ça vous plaira : Fabrication PCB