Mot-clé - adafruit

Fil des billets - Fil des commentaires

Mercredi, décembre 19 2012

Support DIY pour caméra USB de chez Adafruit

Adafruit vend une petite webcam USB à utiliser comme outil d’inspection pour vérifier ses soudures, lire les inscriptions sur les composants, ou s’amuser avec les enfants… C’est une sorte de microscope USB low cost mais qui donne néanmoins de très bon résultats, pour peu que l’on arrive à faire la mise au point correctement. En effet, celle-ci est manuelle et dépend de la distance lentille / objet et du niveau de grossissement. Une fois le grossissement choisit, il faut approcher / éloigner le microscope pour avoir une image nette. Avec le support de base, c’est quasiment impossible de maintenir une image stable.

Microscope

Microscope

 

D’où l’idée de construire un support réglable !

Les pièces sont modélisées avec openscad puis imprimées sur mon imprimante 3D.

Support modélisé

Support modélisé

 

Fixation basse

Fixation basse

Plaque de contreplaqué 3mm

Plaque de contreplaqué 3mm

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Coulisseau réglable

Bras de support

Bras de support

Vis de réglage

Vis de réglage

Fixation sur le support en bois

Fixation sur le support en bois

Réglage de hauteur

Réglage de hauteur

Support

Support

Molette de réglage

Molette de réglage

Molette de réglage

Molette de réglage

 

Les supports hauts et bas sont collés à l’epoxy ( JB weld, quel produit miracle :)

Tests :)

Tests :)

 

L’ensemble des fichiers pour reproduire les pièce est disponible sur Thingiverse.

 

et voici pour finir ce bref article des images à divers niveaux de grossissement.

 

Capteur d'humidité x200

Capteur d’humidité x200

Capteur d'humidité x10

Capteur d’humidité x10

 

Pour l’électronique, le grossissement x10 à x20 est largement suffisant. Au delà, c’est plus pour explorer l’infiniment petit ;)

 

P.S: vous avez vu, mes impressions sont quand même meilleurs qu’avant ! J’ai augmenté la température de l’extrusion de 185° à 220° ! Depuis fini les buses bouchées ou les bulles en cours d’impression.

 

Dimanche, janvier 24 2010

Chargeur solaire pour gadgets USB ( téléphone, GPS… )

Mon premier projet 2010, tout simple mais bien utile: un chargeur de téléphone autonome. Le montage est basé sur une batterie Lithium polymère d’un élément (3.7v) qui alimente un « Mintyboost » transformant le 3.7v en 5V pour charger un périphérique USB. La charge de la batterie est assurée par un courant entre 3 et 6v au travers d’un MAX1555. Ce courant peut provenir de 3 sources:

  • Un port USB d’ordinateur.
  • Un chargeur secteur 5v.
  • Un panneau solaire.

Le montage se base sur 2 cartes open hardware provenant de 2 fournisseurs bien connus sparkfun et Adafruit industries.

L’une des cartes sert de support au MAX1555. Elle comporte 2 entrées et 2 sorties.

En entrée:

  • Un port d’alimentation 2.1mm.
  • Un mini usb.

En sortie:

  • La batterie Lipo.
  • la sortie 3.7v vers le mintyboost.

Elle est disponible préassemblée chez sparkfun

La batterie provient aussi de chez Sparkfun. C’est une batterie 1 élément de 2000 mAh.

L’autre partie, est un kit de chez Adafruit. Le mintyboost. Il n’a qu’un but: élever la tension de la batterie de 3.7v à 5v. Le kit est très simple, il faut moins de 15 min pour l’assembler.

Les instructions d’assemblage, les schémas et tout la documentation sont en ligne sur le site de ladyada.

Le panneau solaire provient lui aussi de chez adafruit.

Dernière étape: assembler l’ensemble dans un boitier de petite taille. J’ai choisi un boitier robuste en aluminium qui n’aura aucun mal à trainer dans un sac à dos.

Inside the box

L’intérieur du boitier. Comme vous pouvez le constater, on peut encore réduire un peu l’encombrement.

It work's !

Mon téléphone en charge. Le chargeur peut assurer à peu près une charge et demi du téléphone sans l’aide du panneau solaire. Avec le panneau il faut une dizaine d’heures pour recharger complètement la batterie du chargeur. Le chargeur est suffisamment petit pour rester dans un sac à portée de main. Quand vous partez en randonnée, il suffit juste d’emporter en plus le panneau solaire que l’on fixera sur le dessus du sac à dos par exemple.

L’avantage c’est qu’il peut être utilisé avec ou sans la partie solaire. Celle-ci assure une totale autonomie: rechargement de la batterie « tampon » dans la journée et charge des périphériques USB la nuit par exemple.

En se qui concerne la facture, elle est relativement élevée: ~90$ Ce chiffre pourrait être fortement réduit  en faisant nous même le circuit. Comme il s’agit d’un prototype, j’ai préféré rester sur le kit, plus simple à assembler.